Urbanisme durable N° 27, juin-juillet 2017

publié le 10 août 2017

Tous les mois, le pôle Documentation de la DTer Nord-Picardie du Cerema sélectionne pour vous l’actualité relative à l’urbanisme durable, l’énergie, les écoquartiers et la rénovation urbaine.

  A - A consulter

Des rythmes et des chronotopes. Exploration des espaces publics parisiens

Lire sur webulon.univ-pau.fr,
Revue Internationale de Géomatique, Alain Guez, Claire Lagesse, Francis Rousseaux, Mehand Meziani, 2017
« Le présent article croise deux démarches d’étude et de recherche, menées parallèlement sur l’espace public parisien, et qui visent à comprendre, connaître et prendre en compte les temps et les rythmes de l’espace habité pour mieux le concevoir et le gérer. Le croisement de ces deux démarches permet d’une part de faire un état des lieux des hypothèses, questions,
objectifs, notions, à la fois scientifiques et opérationnels et aussi d’identifier des pistes d’approfondissement communes, émergents de la pluralité des disciplines mobilisées pour éprouver les hypothèses qu’elles participent à explorer conjointement. Cet état des lieux d’un travail en cours, permet en outre de consolider l’articulation entre différents champs et
compétences disciplinaires et d’en fiabiliser les perspectives de développement communes. »

  B - De la politique urbaine et de l’environnement

   B1 - Au niveau local

B1 - a - Des incantations aux réalisations : vers un « âge 2 » de l’inter-Scot lyonnais

Lire sur geocarrefour.revues.org/10278, Benoit Dugua, Géocarrefour [En ligne], mis en ligne le 28 juin 2017, consulté le 04 juillet 2017
« Après plus de dix années d’existence, l’inter-Scot de l’aire métropolitaine lyonnaise entre dans un moment charnière. Malgré ses nombreuses avancées, dont la plus importante demeure le Chapitre commun, la légitimité du dispositif collaboratif demeure fragile. Dans quelle mesure est-il parvenu à formaliser le cadre opératoire propice à l’intégration des enjeux de durabilité ? L’inter-Scot a-t-il été la scène collaborative propice à la mise en œuvre du processus de planification territoriale ? La nouvelle Métropole de Lyon, créée en 2015, n’exacerbe-t-elle pas le souverainisme de l’agglomération centrale au dépend de la collaboration interterritoriale ? Issu d’une thèse Cifre réalisée au sein de l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise (Dugua, 2015) et de son croisement avec un rapport recherche-action commandité par la Fédération nationale des Scot (Faure, Vanier, 2016 ; Vanier et al., 2017), l’article soumet au débat cinq propositions en faveur d’un « âge 2 » de l’inter-Scot lyonnais. »

  C - Tissu urbain, Urbanisme opérationnel

  C1 - Mobilités urbaines

C1 - a - La mobilité périurbaine : le changement, c’est pour quand ?

Lire sur espacestemps.net, 2017
Hélène Nessi 1 Benoit Conti 2 Laurent Proulhac 2 P Sajous Mariane Thébert 2
1 LATTS - Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés
2 LVMT - Laboratoire Ville, Mobilité, Transport
« Y a-t-il changement effectif des systèmes de mobilité dans le périurbain francilien ? Quelles en sont les principales caractéristiques ? La contribution principale de cet article consiste à relever ce qui évolue et ce qui n’évolue pas dans la mobilité résidentielle et les déplacements quotidiens des individus, et à caractériser le changement à travers l’analyse de trois terrains périurbains en région Île-de-France. Les résultats montrent la mise en place de mesures adaptatives, assurant la permanence du système automobile, à l’origine d’un certain nombre de transformations à l’œuvre dans les pratiques de l’espace francilien : ancrage résidentiel dans le périurbain, stabilisation des navettes domicile-travail, intensification des pratiques locales, rationalisation des pratiques de mobilité, évolution du rapport à l’automobile. »

C1 - b - Des marchandises dans la ville : un enjeu social, environnemental et économique majeur

Lire sur tnova.fr, Laetitia Dablanc, Michel Savy, Pierre Veltz, Axel Culoz, Muriel Vincent, 22 juin 2017
« Le transport des marchandises en ville (la logistique urbaine) est un enjeu central pour nos sociétés urbaines. L’explosion des livraisons directes aux particuliers avec le développement du e-commerce et la multiplication des centres logistiques dans les périphéries de nos agglomérations transforment le paysage urbain et nos modes de vie. L’économie de plates-formes numériques trouve dans la logistique urbaine un de ses terrains privilégiés de développement. Les emplois liés à ces activités sont très nombreux (290 000 en Ile-de-France auquel il faut rajouter l’interim, particulièrement important) et stratégiques car ils concernent des personnes à qualification scolaire faible et moyenne. Pourtant, malgré cette visibilité et cette actualité, la logistique reste le parent pauvre des débats et des politiques publiques dans les métropoles. Les villes n’utilisent que faiblement l’arsenal des instruments de régulation dont elles disposent. Une des raisons de cette situation est que, pour l’essentiel, le transport urbain de marchandises rend les services qu’on attend de lui. Le système de fret est très flexible et s’adapte continument aux attentes des entreprises et des consommateurs. Mais cette « efficacité » ne s’obtient qu’au prix de lourdes contreparties, environnementales, sociales et urbanistiques. »

C1 - c - Cross-border residential mobility, quality of life and modal shift : A Luxembourg case study

Lire sur sciencedirect.com ou
Lire sur elsevier, 3 juillet 2017
Philippe Gerbera, 1, Tai-Yu Ma, 1, Olivier Klein, 1, Julien Schiebel, 1, Samuel Carpentier-Postel, 2
1 : Luxembourg Institute of Socio-Economic Research, 11 Porte des Sciences, Campus Belval, L-4364 Esch-sur-Alzette, Luxembourg
2 : Aix Marseille Univ, Univ Nice Sophia Antipolis, Avignon Université, CNRS, ESPACE, Nice, France
« The evolving patterns of supply and demand in the transport sector are of growing interest to urban and transport planners given that the related greenhouse gas emissions – and thus climate change – can have significant economic, social and environmental impacts (Sims et al., 2014). A number of authors have confirmed that the process of suburbanization increases car use (e.g., De Vos, 2015), supposing that travel behaviors are linked to the built environment. This process of suburbanization partly reflects the residential choices made by households during their life cycles, when a demographic event such as a wedding or a divorce takes place, or when children leave the parental home, or following childbirth. These residential choices take place over the course of time, and follow attempts to improve individuals’ life satisfaction within financial constraints (Scheiner, 2014 ; Zhang, 2014).
Taking into consideration possible changes in travel behavior before and after relocation, we offer a new contribution within the frame of the life-oriented approach (Zhang, 2016) in the specific context of a cross-border European space, based on Luxembourg and its neighboring countries. We attempt to link individuals’ quality of life with (1) potential accessibility constraints, (2) travel behavior (modal shifts in commuting) and (3) cross-border built environments (urban, suburban and rural). More precisely, we aim to understand the trade-off between quality of life (QOL) and daily mobility changes after a residential move, while controlling urban constraints – which vary either side of the border – and life events. The result is expected to provide new insights for the interdependence of changes in mobility behavior, life events and cross-border residential relocation from a life-oriented approach perspective. »

C1 - d - Coping with the costs of car dependency : A system of expedients used by low-income households on the outskirts of Dijon and Paris

Lire sur sciencedirect.com, 2017,
Leslie Belton Chevallier, Benjamin Motte-Baumvol, Sylvie Fol, Yves Jouffe
« Living on low incomes and in a car-dependent area is often interpreted as a double burden for households, even if the two characteristics are often interdependent. While their capacity for mobility is lower, low-income households in outer suburban areas are nonetheless mobile. Their capacities in this domain should not be underestimated or overlooked. They can command a set of alternative practices or expedients to deal with car-related economic stress by a set of resources derived essentially from spatial proximity. This article aims to present and analyse the diversity of these expedients for the case of outer suburban areas around Paris and Dijon. The analysis of mobility adjustments by low-income households is based on interviews of 45 households in 2011.
Our results show that mobility expedients make it possible for low-income households to continue to reside in car-dependent areas by reducing their trips and by using local resources and networks to lower the costs of their car dependency. The contribution of our work is to show the intensity of these practices, which create a structured and collectively or socially built alternative system to solo car use. »

   C2 - Foncier, densité, étalement urbain

C2 - a - Du Oaxaca à la ville de Mexico : l’accès aux ressources urbaines

Lire sur echogeo.revues.org/14961
EchoGéo [En ligne], 40 | 2017, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 19 juillet 2017.
« Cet article rend compte des modes d’insertion de migrants d’origine rurale dans la ville de Mexico, au prisme de la notion de ressources urbaines. Ce faisant, nous cherchons à restituer comment s’articulent les ressources du lieu, les ressources propres à l’individu et les ressources du réseau social et familial. Établie à partir des données détaillées du recensement permettant de cerner les statuts professionnels et résidentiels des migrants en provenance du Oaxaca et d’une enquête empirique menée dans le municipe industriel de Naucalpan, l’étude illustre le rôle des espaces péricentraux dans la réception des migrants et dans leur accès aux ressources urbaines. »

C2 - b - Pour une meilleure qualité spatiale. Cas des espaces extérieurs dans l’habitat collectif à Biskra Thèse en Architecture

Lire sur thesis.univ-biskra.dz, MERAD Yacin, Université Mohamed Khider - Biskra, 2017
« Objectifs pédagogiques de la thèse :
a - Spécifiquement, tenter de concevoir un modèle pour l’analyse et le suivi de la qualité spatiale accompagnant les opérations d’architecture et d’urbanisme (l’exemple est la ville de Biskra (Algérie)).
b - Encourager l’interdisciplinarité basée sur le contrôle, l’assurance et l’amélioration continue de la qualité au sein des différentes entités opérationnelles et notamment celle de la maîtrise d’œuvre ;
c - Etablir les relations comportementales les plus adéquates entre les différents acteurs pour réussir les processus de production. »

C2 - c - Hyères dans la Côte d’Azur des trente glorieuses : l’inversion du regard, la fin des marinas et la naissance de la protection de l’environnement

Lire sur le site du Département06.fr, Odile Jacquemin, urbaniste, architecte et historienne, 2017
« Cette communication s’appuie sur une thèse de doctorat d’histoire (soutenue en 2006) à laquelle j’ai consacré dix ans de dépouillement d’archives.
Elle se propose de restituer l’histoire d’un paysage littoral -de 1748 à nos jours - celui de la commune d’Hyères les Palmiers dans le Var. La spécificité de ce grand territoire (une des communes les plus grandes de France, après Arles, et qui était encore, au milieu du XIXe siècle, de 24 000 hectares, avant les détachements communaux de La Crau, Carqueiranne et La Londe-les-Maures) est d’être à la fois le lieu de naissance de la Côte d’Azur et une campagne au bord de la mer. C’est à Hyères que Stéphen Liégeard prononça pour la première fois l’expression « Côte d’Azur » - repris en titre de son ouvrage en 1888 - et on note qu’il y parle d’abord des petits pois et d’artichauts. Ainsi sur deux siècles et demi, nous suivons pas à pas la transformation progressive d’un bourg rural de la Provence maritime en une ville littorale de près de 60 000 habitants. Nous nous contenterons d’évoquer ici cette période de l’après-guerre, où tout s’accélère et la fièvre constructive des années 1960 jusqu’au milieu des années 1970. C’est à cette date que s’engagera la protection de l’environnement et du littoral, dont la naissance du Conservatoire du littoral, en 1975, marquera une étape décisive. Nous passerons en revue trois des moments importants de l’histoire urbaine de cette période en montrant leur déclinaison spécifique au site d’Hyères. Trois recompositions s’imbriquent : celle du rapport entre agriculture et activité du bâtiment ; celle des équilibres autour de la rade d’Hyères, celle du rapport entre accueil sanitaire et touristique. Au fil de ses recompositions, s’opère cette inversion qui résume à elle seule le basculement de la bétonisation de la côte en la protection du littoral, et avec laquelle nous conclurons. Sur le site des anciens salins d’Hyères, là où finalement le projet de marina de 40 000 lits de 1974 se révèle être un projet qui n’a pas eu lieu, se négocie en force plus de 25 ans plus tard, en 2001, une des plus grandes acquisitions du Conservatoire du littoral : près de 1 000 hectares. »

C2 - d - Une approche multi-espèces pour évaluer et spatialiser les impacts locaux des formes de croissance urbaine sur les réseaux écologiques . 13èmes Rencontres de Theo Quant, Mai 2017, Besançon, France.

Lire sur hal.archives-ouvertes.fr/hal-01565296/document, Marc Bourgeois, CNRS
« Depuis les années 1970, le phénomène d’étalement urbain se caractérise par des formes d’urbanisation peu denses, provoquant un important mitage des espaces périurbains. L’artificialisation des sols et l’augmentation du trafic routier ont contribué à l’altération toujours plus importante des écosystèmes naturels. Sur le plan paysager, la croissance urbaine se produit aux dépens des espaces
naturels et agricoles ce qui contribue à la disparition ou à la fragmentation des habitats de la faune sauvage. Puisqu’il est impossible d’endiguer le processus de croissance urbaine, une des préoccupations majeures dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire consiste à rechercher le meilleur compromis entre le développement résidentiel et la préservation des réseaux écologiques. Pour cela, une des approches possibles consiste à identifier les relations entre les formes d’urbanisation et la connectivité des réseaux écologiques des espèces animales… »

   C3 - Ville intelligente

C3 - a - An Ingestion and Analytics Architecture for IoT applied to Smart City Use Cases

IEEE INTERNET OF THINGS JOURNAL, VOL. X, NO. X, XX 2017, Paula Ta-Shma, Adnan Akbar, Guy Gerson-Golan, Guy Hadash, Francois Carrez, and Klaus Moessne
Lire sur epubs.surrey.ac.uk
« As sensors are adopted in almost all fields of life, the Internet of Things (IoT) is triggering a massive influx of data. We need efficient and scalable methods to process this data to gain valuable insight and take timely action. Existing approaches which support both batch processing (suitable for analysis of large historical data sets) and event processing (suitable for real-time analysis) are complex. We propose the hut architecture, a simple but scalable architecture for ingesting and analyzing IoT data, which uses historical data analysis to provide context for real-time analysis. We implement our architecture using open source components optimized for big data applications and extend them where needed. We demonstrate our solution on two real-world smart city use cases in transportation and energy management. »

C3 - b - Smart City : The State of the Art, Datasets, and Evaluation Platforms

Lire sur ieeexplore.ieee.org, Sriharsha Mallapuram, Nnatubemugo Ngwum, Fang Yuan, Chao Lu, and Wei Yu, Department of Computer and Information Sciences, Towson University, , MD 21252, USA, 2017
« While smart city concept holds great promise of boosting living standards through effective management and utilization of scarce resources in cities, the unavailability of real- world datasets and test environments to evaluate designed models and techniques have slowed research progress. In this paper, we review existing research endeavors and develop a tool for extracting real-time smart city related data. We also conduct some simulations and evaluations in smart energy, which will be an important application in smart cities »

C3 - c - Smart Grid, Smart Transportation, and Smart City : Where We Are? Keynote Address

Lire sur ieeexplore.ieee.org, Chao Lu, Department of Computer Science, Towson University, Towson, MD 21252, USA, 2017
« Smart systems such as smart grid, smart transportation, and smart city are typical applications supported by Internet-of-Things. Particularly, the smart grid is the integration of renewable energy resources, information and communication technologies into the electricity grid to achieve a reliable, cost efficient, sustainable, and environment-friendly power grid. To deal with uncertainties raised by components such as renewable energy resources in the smart grid systems, our research team at Towson University has developed a modeling and simulation framework to assess techniques, enabling the effectiveness of smart grid operations. With the development of smart sensors, smart vehicles, and vehicular communication technologies, the smart transportation system is considered to be the future of transportation critical infrastructure : improving traffic efficiency and safety. To this end, our research team has been working on the investigation and evaluation techniques that seek to mitigate traffic congestion and improve traffic efficiency. Furthermore, while smart city concept holds great promise of boosting living standards through effective management and utilization of scarce resources, unavailability of real-world datasets and ideal test environments to evaluate algorithms and models has slowed research progress. A group of our research team has been working on the reviews of major research endeavors and projects ongoing in the field. Our research group has been trying to integrate information communication technology with physical infrastructures for a more effective resource management geared towards improving city living standard. »

C3 - d - The impact of China’s 2016 Cyber Security Law on foreign technology firms, and on China’s big data and Smart City dreams

Lire sur sciencedirect.com, Max Parasol, 2017
« Chinese officials are increasingly turning to a policy known as Informatisation, connecting industry online, to utilise technology to improve efficiency and tackle economic developmental problems in China. However, various recent laws have made foreign technology firms uneasy about perceptions of Rule of Law in China. Will these new laws, under China’s stated policy of “Network Sovereignty” (“网络主权” “wangluo zhuquan”) affect China’s ability to attract foreign technology firms, talent and importantly technology transfers? Will they slow China’s technology and Smart City drive? This paper focuses on the question of whether international fears of China’s new Cyber Security Law are justified. In Parts I and II, the paper analyses why China needs a cyber security regime. In Parts III and IV it examines the law itself. »

C3 - e - Towards Cloud-based Vehicular Cyber-physical Systems

Lire sur le site de l’université d’Ottawa, Alam Kazi Masudul, 2017

C3 - f - Design and Proof of Concept of Parking Garage Capacity Network using Distributed Ultrasonic Devices Interfaced with MQTT Protocol

Lire sur digitalcommons.calpoly.edu, Erik Olsen, Justin Distaso, California Polytechnic State University, San Luis Obispo, 12 juin 2017

C3 - g - Developing a Smart Service System to Enrich Bike Riders’ Experience. 2nd International Conference on Software, Multimedia and Communication Engineering (SMCE2017), Apr 2017, Shanghai, China

Lire sur hal.archives-ouvertes.fr, Robin Qiu, Youakim Badr, Jianling Wang, Shan Li., soumis le 24 juin 2017
« Social sensing via mobile apps complements physical sensing (e.g., IoT) by substantially extending the horizon we know about our daily life in real time. This paper discusses how we can integrate physical and social sensing to enable better and smarter services, focusing on enriching riders’ experience of using bike sharing services in New York City. We show how we real time collect, process, and model data on riders’ profiles and mobility needs, and from citibike and social media. With the support of big data technologies, we conduct data integration and aggregation to develop a smart service system by focusing on meeting the needs of riders in real time. The developed prototype in support of city mobility management and operations reveals the great potential of providing riders enriched user experience. »

C3 - h - MOOC Villes intelligente : défis technologiques et sociétaux. Contributions aux activités de fin de semaines 1 et 3 : Un recensement de villes intelligentes et de services numériques urbains

Lire sur files.inria.fr, janvier/février 2016

C3 - i - MOOC Défis technologiques des villes intelligentes participatives Session 2. Contributions aux activités de fin de semaine 2 : Des vélos connectés pour de meilleures pistes cyclables et de nombreux services

Lire sur files.inria.fr, janvier/février 2016
Nathalie Mitton 1 Valerie Issarny 2 Christelle Mariais 3
1 FUN - Self-organizing Future Ubiquitous Network
Inria Lille - Nord Europe
2 Inria@SiliconValley - Inria@SiliconValley
3 ILL - Inria Learning Lab
« Rappel de l’énoncé de l’activité : une ville souhaite connaître la fréquentation et l’état de ses pistes cyclables afin de mieux les maintenir, intervenir plus vite en cas de dégradation, mieux les éclairer pour en améliorer la sécurité et pouvoir mieux planifier les tracés des prochaines pistes. Pour cela, une solution envisagée est d’équiper les vélos en libre service de capteurs communicants et de collecter les données au long des parcours. Quels sont, selon vous, les points de vigilance à avoir ? Quels seraient les moyens de collecter ces informations ? Pour chaque moyen de collecte envisagé, analyser leurs caractéristiques au vu des besoins d’une telle application (fiabilité, coût, couverture, délais, etc.). Synthèse des contributions : Tout d’abord un grand merci aux participants pour leurs contributions à cet exercice et pour les débats qui ont été menés sur le fil de discussion dédié à cette activité. Les discussions ont couvert un large spectre et à ce sens, il nous semble que les participants se sont bien interrogés sur l’ensemble des points de vigilance à avoir avant d’envisager un tel déploiement, que ce soit d’un point de vue technique mais aussi sociétal, environnemental et humain. Il faut avant tout bien cibler l’objectif et savoir ce qu’on veut tirer et pour qui. Pour la ville ? Pour le citoyen ? Pour l’environnement ? Et estimer le rapport coût/bénéfice. Les contributeurs ont bien pensé à impliquer les utilisateurs dans le process global. Voici pour résumer ce qui est ressorti des discussions. Que les participants nous pardonnent si nous ne sommes pas exhaustifs dans cette restitution, nous y reprenons surtout les points les plus récurrents. »

  C4 - Planification urbaine et environnementale, Prospective

C4 -a - CORUM : Collectif de Recherche pour un Urbanisme Ouvert sur les Mondes. Programme de la journée CORUM, Byblos, 24 mai 2017

Lire sur corum.hypotheses.org, Rebouha Fafa, publié le 9 juin 2017
« - Dialogue 1 : Effets des modèles « mainstream » sur la vulnérabilité des territoires et des habitants
* Léandre Guigma : S’adapter au changement climatique dans le non-loti de Ouagadougou (Burkina Faso) : des pratiques locales à l’instrumentalisation d’un plan national
* Steffen Lajoie : Gouverner l’adaptation ou adapter la gouvernance ? : Le plan national d’adaptation au changement climatique et la vie quotidienne dans l’espace de la vulnérabilité
- Dialogue 2 : Pratiques d’alter-urbanités sur l’espace public
* Laurine Sézérat Globalisation métropolitaine et valeur d’usage de l’espace public (Rio de Janeiro, Brésil)
- Dialogue 3 : Modèles alternatifs et stratégies locales d’autogestion »

  D - Qualité de la vie, qualité de la ville, nature en ville

   D1 - Nature en ville

D1 - a - Pour une Agriculture et une Alimentation de proximité dans l’agglomération lyonnaise : État des lieux et propositions

Lire sur lepassejardins.fr, 14 juin 2017
Michel BUISSON (Agroéconomiste indépendant membre de PASSE-JARDINS), Béatrice CHARRE (Ingénieure des Techniques Agricoles Codirectrice de PASSE-JARDINS), Gilles TAULEMESSE (Ingénieur en Agriculture, Administrateur de PASSE-JARDINS)

D1 - b - Relations entre nos villes et nos campagnes : quelle place pour l’agriculture? Mise en perspective des points de vue des uns et des autres Conférence de l’ACRF, le 31/05/2017

Lire sur orbi.ulg.ac.be, Antonia Bousbaine, Université de Liège, 2017
« Introduction
1. Panorama de l’agriculture en Wallonie : étude de cas : agglomérations de Charleroi et de Liège
2. La montée d’une agriculture de proximité pour une réappropriation de la question alimentaire
3. L’approvisionnement des villes wallonnes : vers quels systèmes agroalimentaires alternatifs se dirige t-on ?
4. Les Ceintures Aliment Terre à Liège et à Charleroi pour quelle reconnexion villes/campagnes?
5. Vers une gouvernance alimentaire territoriale associant ville/campagne
Conclusion »

D1 - c - The Location Matters : Determinants for “Deepening” and “Broadening”. Diversification Strategies in Ruhr Metropolis’ Urban Farming

Lire sur mdpi.com, Bernd Pölling, Marcus Mergenthaler, Department of Agriculture, South Westphalia University of Applied Sciences, 59494 Soest, Germany, publié le 4 juillet 2017
« Consumer-oriented diversification activities, such as direct sale (“deepening”) as well as tourism services and care farming (“broadening”), are common business strategies of farms within urban areas. This empirical study investigates determinants of urban farming’s diversification decisions by analyzing a dataset of 123 farmers in German Ruhr Metropolis. Binary logit models are used here as econometric method to determine characteristics influencing the decision to diversify. Farm characteristics, which encourage the implementation of “deepening” strategies, are : larger farm sizes, high-value production, organic farming, and livestock production. By contrast, the consumer-oriented “broadening” strategies tourism services and care farming prevail on smaller farms and on farms with horses and higher grassland shares. Agricultural extension services increase the odds to diversify. The results of the conducted binary logistic regressions show increasing odds and predicted probabilities for “deepening” and “broadening” activities when approaching the city. Farms’ location advantages close to cities can be used best when applying consumer-oriented “deepening” or “broadening” strategies ; namely, direct sale or other short supply chains, tourism services, and care farming. Viable business strategies of urban farming support a forward-looking integration into urban economy, society, and decision-making. »

   D2 - Qualité de vie, santé

D2 - a - Pollution atmosphérique, climat et société : quelle place aujourd’hui dans la « ville durable » ? Une analyse comparée à partir de la littérature francophone et anglophone

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE [En ligne] N°233 - JANVIER - MARS 2017, Philippe Hamman, Lire sur lodel.irevues.inist.fr
« La problématique air-climat-société est caractérisée à l’heure actuelle par une double propriété de transversalité (les polluants altérant la qualité de l’air et responsables des gaz à effet de serre sont souvent les mêmes) et de multiscalarité (de l’échelle du bâti à celle de la planète). À partir de ce point de départ et sous l’angle des sciences sociales, l’article interroge la place dévolue à ces enjeux au sein du répertoire de la « 0ville durable », qui marque de plus en plus les façons de faire et vivre la ville.
Nous déplaçons le regard à partir de ce qui est souvent lu d’abord comme des questions techniques (mesure de la pollution atmosphérique, etc.), pour les restituer dans leur épaisseur sociale, celle de l’action publique autant que des modes de vie en ville. Méthodologiquement, nous procédons par une approche bibliométrique comparée, à partir d’un corpus de 18 revues scientifiques, francophones et anglophones. Une analyse statistique et textuelle a été conduite avec le logiciel libre IRaMuTeQ, spécifiant des univers de co-occurrence lexicale. Elle établit la portée de trois déclinaisons structurantes dans les lectures à la fois notionnelles, critiques et plus appliquées de la durabilité urbaine : le changement climatique et ses modèles, les déplacements et transports urbains, et le métabolisme urbain rapporté aux consommations d’énergie et aux flux de matières. Au final, c’est une double dimension théorique et pratique qui fait sens, et qu’atteste la démonstration à travers la force des liens entre les termes récurrents, les classes lexicales et les segments significatifs dégagés. »

D2 - b - Dossier Ambiance(s). Ville, architecture, paysages. France.

Lire sur hal.archives-ouvertes.fr/hal-00993763/document, Ministère de la culture et de la communication, pp. 8-39, CULTURE ET RECHERCHE N° 113 • automne 2007, Anne Laporte, Nicolas Tixier.
« Sont ici présentés des travaux produits par les écoles nationales supérieures d’architecture, mais aussi des réflexions et pratiques issues des secteurs des musées, de la création artistique et du spectacle vivant. Dans les objets, les terrains et les méthodes, il y a là une véritable richesse et une grande originalité. Car la recherche sur les ambiances – on ne le dit peut-être pas assez – se situe au carrefour de l’espace sensible et du développement durable qui relèvent ensemble des « affaires culturelles » de notre pays. »

  E - Architecture

   E1 - Ecoquartiers

E1 - a - Compte rendu du 14e Forum International de la Météo et du Climat du 24 mars 2017. Adaptation des infrastructures et des réseaux au changement climatique

Lire sur lodel.irevues.inist.fr, Pollution atmosphérique [En ligne], N° 234 Avril - Juin 2017, mis à jour le 5 juillet 2017, Régis Juvanon du Vachat

E1 - b - Des villes nouvelles et des quartiers nouveaux pour répondre aux enjeux contemporains du développement territorial wallon ? Bilan des expériences internationales

Lire le résumé sur dial.uclouvain.be/pr/boreal/object/boreal:186402
Lire le diaporama sur dial.uclouvain.be/pr/boreal/fr/object/boreal%3A186402/datastream/PDF_01/view Barbara Le Fort, Ludivine Fromont, Emeline Borlon, Alain Malherbe, Yves Hanin, Université catholique de Louvain et Université de Liège, Journées de l’APERAU, 1-5 juin 2015 | Rennes

   E2 - Bâtiment ou architecture innovante

E2 -a - Jacques Riboud, promoteur militant Constructeur d’une alternative aux grands ensembles à la Haie Bergerie à Villepreux, 1955-1970

Lire sur cairn.info, Philippe Dehan, revue-histoire-urbaine-2017-1, pages 95 - 116
« Ingénieur pétrolier, Jacques Riboud se lance dans la promotion immobilière au milieu des années 50. Il vise à proposer une alternative aux grands ensembles par la construction de petites villes nouvelles privées, totalement équipées, composée très majoritairement de maisons individuelles en quartiers denses. Il conçoit la Haie Bergerie comme un premier laboratoire visant à démontrer ses thèses, qu’il promeut à travers de nombreux livres et articles. Son approche industrielle qui intègre au sein d’un même groupe l’ensemble des compétences (promotion, urbanisme, architecture et construction) se détache de celle des grands ensembles par des choix constructifs et économiques originaux et son attention aux désirs des habitants. Un exemple toujours actuel dans la perspective d’un urbanisme durable. Article bâti selon le plan :

  1. Le modèle des « builders » américains
  2. Roland Prédiéri : urbaniste, architecte et « quantity surveyor »
  3. Une « ville nouvelle » privée et expérimentale
  4. À l’écoute des habitants
  5. Une conception urbaine pittoresque mais rationnelle pour une œuvre totale
  6. Une mixité typologique favorisant la densité et la mixité sociale
  7. Une architecture domestique hors mode
  8. La leçon de Taylor, pas celle de Ford
  9. Un laboratoire urbain bâti envers et contre l’administration
  10. Valeur d’actualité. »
E2 -b - Banlieues régénérées : la conception algorithmique par données géospatiales comme démarche architecturale permettant de favoriser un développement écologique des zones suburbaines en Amérique du Nord

Lire sur revuecygnenoir.org, revue Cygne noir, N° 5, 2017, Gabriel PAYANT, « Sémiotique et écologie »
« Cet article décrit et évalue la pertinence d’une méthode de conception architecturale : la conception algorithmique par données géospatiales (CADG). Cette méthode est ici proposée comme réponse au problème d’étalement urbain corrélatif au développement immobilier en Amérique du Nord. Les caractéristiques qualitatives, temporelles et organisationnelles de ce développement, telles que décrites par Sanford Kwinter, Daniela Fabricius, Lars Lerup et Rem Koolhaas, permettent de mieux comprendre les causes de l’étalement urbain. L’identification de ces causes ne rend cependant pas plus aisée la mise en place d’interventions architecturales capables de réduire leurs effets. Afin de définir les conditions de telles interventions efficaces, différents outils de conception numérique inhérents à la CADG sont présentés. Deux cas d’étude servent à illustrer leur fonctionnement : Local Code : San Francisco Case Study de Nicholas de Monchaux et À louer : tous les centres commerciaux du boulevard Taschereau par l’auteur de cet article. L’objectif, à travers cette étude, est de faire valoir la pertinence de la CADG pour optimiser l’utilisation de l’espace urbanisé en tenant compte des phénomènes et dynamiques propresau développement de celui-ci »

E2 - c - Étude de faisabilité technico-économique d’une habitation unifamiliale à structure en conteneurs maritimes

Lire sur le site de l’université de Liège, Romain Marcelle, Master Ingénieur Civil Architecte, 2017
« L’importation de marchandises en Europe depuis l’Asie est bien plus importante que l’exportation. De plus, il est souvent moins cher de fabriquer de nouveaux conteneurs que de les renvoyer. Il en résulte qu’un très grand nombre de conteneurs maritimes sont entreposés dans les zones portuaires. Ces boîtes métalliques inutilisées, conçues pour transporter de lourdes charges et pour résister aux intempéries, restent très robustes même après de nombreux voyages. Face à une demande toujours grandissante en logements abordables, le conteneur maritime s’impose donc comme une alternative intéressante aux systèmes constructifs traditionnels, tant économiquement qu’écologiquement.
L’objectif de ce travail est de réaliser une étude de faisabilité technico-économique d’une habitation unifamiliale au sein de laquelle la structure porteuse traditionnelle en blocs de béton a été remplacée par un assemblage de conteneurs maritimes. Ce nouveau système constructif a pour but de réduire les coûts de construction liés au gros œuvre et ainsi proposer une alternative plus économique aux logements traditionnels sans négliger la
qualité architecturale du projet. »

  F - Energie

   F1 - Outils de lutte contre le gaspillage énergétique

F1 - a - Optimisation de l’éclairage naturel dans les salles de classe par simulation inverse

Lire sur thesis.univ-biskra.dz, Université Mohamed Khider de Biskra (Algérie), Selma BENDEKKICHE, 8 mai 2017

F1 - b - La prise en compte des ambiances dans le processus de conception architecturale - Méthode basée sur l’approche multi-sensorielles et l’analyse multicritère des Ambiances dans les procédures de conception du projet d’architecture - Cas des milieux Arides à Climat Chaud et Sec

Lire sur thesis.univ-biskra.dz/2969/, Université Mohamed Khider de Biskra (Algérie), M’sellem, Houda, 10 juillet 2017

Pour nous écrire, vous abonner gratuitement (ou vous désabonner), une adresse :
Mediatheque.PSID.CD.DIRECTION.DTerNP@cerema.fr
Merci de mettre en copie : patricia.graczyk@cerema.fr